Loading...
Vie pratique

Guide de la location en Espagne

 

 

 

Si vous envisagez de louer en Espagne, découvrez où et comment louer une propriété espagnole et À quoi devez-vous vous attendre du marché immobilier espagnol. udaf

 

Bien que les prix de l’immobilier en Espagne aient considérablement baissé dans les années qui ont suivi le krach financier, l’effet n’a pas été ressenti aussi fortement sur le marché locatif espagnol.

 

Acheter ou louer en Espagne

 

La location d’une propriété est un bon moyen de connaître le pays et de décider où vous aimeriez vivre. Louer pendant quelques années avant d’acheter est généralement un parcours judicieux, en particulier sur le marché actuel.

 

Trouver une propriété en Espagne

 

Comme pour les autres pays, le moyen le plus courant de trouver une maison ou un appartement à louer en Espagne est l’agent immobilier (inmobiliarias), les portails immobiliers en ligne, les annonces dans les journaux ou le bouche à oreille.

Si vous trouvez une propriété par le biais d’un agent immobilier, il est important de savoir qu’ils sont généralement payés par le propriétaire. Cependant, si vous demandez spécifiquement à un agent de vous trouver une propriété, vous pouvez vous attendre à payer pour ce service. Ces frais sont soit des honoraires fixes, soit un pourcentage du loyer mensuel. Il s’agira généralement d’un montant compris entre 250 € et un mois de loyer.

 

Descriptions des biens

 

Alors que les locations de vacances et de courte durée nécessitent un permis, les locations de longue durée n’en ont pas besoin. Par conséquent, les propriétés varient en qualité et les descriptions varient en précision. Les portails immobiliers qui proposent des langues autres que l’espagnol utilisent parfois des traductions automatiques par ordinateur. Assurez-vous de confirmer l’existence des principales caractéristiques lorsque vous visitez la propriété.

Les propriétés espagnoles sont généralement annoncées avec un loyer mensuel et une surface habitable en mètres carrés. L’annonce doit également indiquer si la propriété est meublée ou non. Cependant, les propriétés non meublées peuvent être complètement nues, ne pas avoir d’appareils de cuisine ou inclure quelques meubles laissés par le propriétaire.

De même, les propriétés meublées peuvent être soit complètes, incluant des éléments de cuisine, soit très basiques. Si vous visitez la propriété alors que le locataire précédent est présent, assurez-vous d’être clair sur les meubles qui restent. Une option est d’envoyer un courriel à l’agent immobilier pour confirmer cela, en obtenant la réponse par écrit.

Toutes les propriétés en location longue durée doivent avoir un certificat d’efficacité énergétique. Cela vous aidera souvent à repérer les maisons qui coûteront cher à chauffer ou qui sont anciennes ; les nouvelles propriétés auront généralement une bonne côte énergétique.

 

Les papiers et démarches en Espagne

 

Attendez-vous a ce que l’agence immobilière vous demande de verser l’équivalent d’un mois de loyer lorsque vous commencez les démarches. Cette somme est généralement intégrée au dépôt lorsque le contrat et l’emménagement sont terminés.

On vous demandera généralement de fournir :

  • Une preuve d’emploi ou de capacité à payer le loyer
  • Numéro d’identification fiscale (si vous travaillez)
  • Passeport ou pièce d’identité
  • Des références personnelles.

 

Caution lors de la location d’une maison espagnole

Votre propriétaire vous demandera presque toujours une caution d’un mois de loyer avant que vous n’emménagiez.

Les locataires espagnols ont la réputation d’être de mauvais payeurs en général. De nombreux propriétaires espagnols manquent de confiance et peuvent demander des garanties supplémentaires. Voici quelques exemples de ce que le propriétaire peut demander :

  • Un ou plusieurs paiements supplémentaires du loyer
  • Une garantie bancaire. Il s’agit d’un dépôt alternatif que la banque verse au nom du locataire au propriétaire en cas de non-paiement des tranches de loyer
  • Une garantie écrite de l’employeur, une sorte de certificat dans lequel l’employeur garantit le paiement du loyer au propriétaire si le locataire cesse de payer

Paiement du loyer en Espagne

 

Si vous ne payez pas votre loyer le septième jour du mois, le propriétaire peut réclamer le loyer dans une procédure judiciaire.

Si le montant en retard est inférieur à 2 000 €, le propriétaire peut aller au tribunal pour le réclamer sans avoir besoin d’un avocat. Il s’agit de procédures courtes qui durent quelques semaines, après quoi un acte juridique est obtenu pour exécuter la créance (titre exécutoire). Avec ce titre, le propriétaire peut facilement réclamer les paiements en retard.